bdlibre.com, auto-édition et bande-dessinée.
 

L'auto-édition, une alternative économique ?

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Le monde de la BD est en crise. Ce n'est pas nouveau, mais il semble que l'on ait atteint aujourd'hui un point crucial. Cet "Angoulème 2015" verra donc débouler différentes manifestations d'auteurs dont, entre autres, une marche silencieuse et la tenue des Etats Généraux de la BD. "Les Etats Généraux de la BD" est une association d'auteurs qui s'est fixé comme but d'étudier le marché de la BD, et son évolution récente, pour proposer des alternatives nouvelles qui permettront aux auteurs de BD de vivre de leur métier. Nul doute que l'auto-édition sera abordée lors de ces recherches.

L'auto-édition dans la bande-dessinée n'est pas un phénomène récent et pourtant il n'est pas très repandu. Il faut dire que la croissance de ce marché depuis des années et la plétore d'éditeurs (plus de 300 actuellement) offrent à l'auteur un choix considérable pour publier un ouvrage. Ou du moins, offrait ... car la surproduction de BD touche à sa fin et entre les éditeurs de BD qui mettent la clé sous la porte et ceux qui réduisent leurs publications, il devient aujourd'hui plus difficile de trouver un éditeur.

D'un autre côté, les sites de financement participatif (crowdfunding pour les adeptes des angliscismes) rendent la souscription plus facile à gérer pour un auteur. Ainsi apparaîssent de nouveaux auto-éditeurs qui peuvent éditer leur premier ouvrage. Car si la crise touche les auteurs confirmés, pour les débutants, c'est l'enfer. D'autant qu'il n'ya presque plus de magasine BD qui, comme par le passé, permettaient aux auteurs de se faire la main ... et aussi un nom. Aujourd'hui plus qu'hier, l'auteur débutant est livré à lui même. Un comble alors que l'on a jamais vu autant de formations autour de la BD.

Limiter l'auto-édition à ces contraintes économiques, c'est oublier que l'auto-édition est aussi un choix, un engagement idéologique qui permet de créer en toute liberté. Certains auteurs ont fait ce choix et vivent de la BD depuis plus de 20 ans. Ce système est donc une alternative économique viable. Vous pourrez d'ailleurs rencontrer ces auteurs dans la bulle New-York à Angoulème.

BDlibre.com propose aux auto-éditeurs de présenter leurs ouvrages dans un portail unique. Il ne s'agit pas d'un site marchand et il est gratuit pour les auteurs.

Stéphane BLANCO

 

Les aventures d'Amédée Bonnpom

 

Au hasard du catalogue

brigadacv.jpg